Nature &
environnement



Nature &
environnement



NOTRE TRANSITION VERS LE BIO

Nous étions depuis de longues années en agriculture raisonnée que nous pourrions résumer ainsi : le bon produit, la bonne dose avec le bon appareil, au bon moment. Cette méthode de lutte nous obligeait à une observation précise et permanente du vignoble.

Depuis 2018, nous nous sommes naturellement tournés vers l’agriculture biologique, une démarche qui reflète nos convictions : respect de la nature, des consommateurs, des générations futures de vignerons. C’est une transition écologique et morale incontournable qui implique une réorganisation progressive de tout son domaine, de la production à la vinification :

  • Nos terres sont fumées avec des engrais naturels
  • Des traitements phytosanitaires limités au maximum le temps de notre conversion et réalisés à base de bouillie bordelaise (cuivre) et de soufre
  • Désherbage mécanique (avec un tracteur léger) ou naturel (moutons) préservant ainsi la structure des sols
  • L’entretien d’un couvert végétal entre les rangs de vignes permettant d’installer un écosystème
  • La lutte des ravageurs grâce à la confusion sexuelle (phéromones) respectant ainsi la faune auxiliaire et évitant la présence de résidu chimique sur les grappes : le profil des vins évolue vers davantage de typicité, d’équilibre et de fraicheur
  • En cave, un cahier des charges strict limite au maximum les intrants dans le vin (sulfites) et encadre les pratiques de vinification


NOTRE TRANSITION VERS LE BIO

Nous étions depuis de longues années en agriculture raisonnée que nous pourrions résumer ainsi : le bon produit, la bonne dose avec le bon appareil, au bon moment. Cette méthode de lutte nous obligeait à une observation précise et permanente du vignoble.

Depuis 2018, nous nous sommes naturellement tournés vers l’agriculture biologique, une démarche qui reflète nos convictions : respect de la nature, des consommateurs, des générations futures de vignerons. C’est une transition écologique et morale incontournable qui implique une réorganisation progressive de tout son domaine, de la production à la vinification :

  • Nos terres sont fumées avec des engrais naturels
  • Des traitements phytosanitaires limités au maximum le temps de notre conversion et réalisés à base de bouillie bordelaise (cuivre) et de soufre
  • Désherbage mécanique (avec un tracteur léger) ou naturel (moutons) préservant ainsi la structure des sols
  • L’entretien d’un couvert végétal entre les rangs de vignes permettant d’installer un écosystème
  • La lutte des ravageurs grâce à la confusion sexuelle (phéromones) respectant ainsi la faune auxiliaire et évitant la présence de résidu chimique sur les grappes : le profil des vins évolue vers davantage de typicité, d’équilibre et de fraicheur
  • En cave, un cahier des charges strict limite au maximum les intrants dans le vin (sulfites) et encadre les pratiques de vinification


La biodiversité


La biodiversité

NOTRE TRANSITION VERS LE BIO

Dans une démarche favorable à la biodiversité, nous avons planté des haies et des arbres pour inviter la faune locale à se développer. Nous avons implanté des nichoirs pour les rapaces et les chauves-souris. Nous sommes sous convention avec un apiculteur qui a mis en place des ruches dans nos parcelles.

Nous sommes détenteur d’une certification « Haute Valeur Environnementale Niveau 3 » (HVE 3) qui consacre tous les efforts entrepris pour défendre, conserver et améliorer notre environnement à savoir :

  • la préservation de la biodiversité,
  • la stratégie phytosanitaire,
  • la gestion de la fertilisation/des engrais,
  • la gestion de la ressource en eau.

La certification atteste donc que les éléments de biodiversité (haies, bandes enherbées, arbres, fleurs, insectes…) sont très largement présents sur l’exploitation et que la pression des pratiques agricoles sur l’environnement (air, climat, eau, sol, biodiversité, paysages) est réduite au minimum.